Les chênes de Meyran,
Allée de Sant Jaume
83 640 Plan d’Aups

Portable : 06 85 92 45 00
Mail : cliquez ici

Le massif de la Sainte-Baume compte parmi les sites les plus prestigieux de Provence.
Il possède en son cœur la grotte de Ste Marie-Madeleine, où, selon la tradition, elle aurait vécu, en ermite les 30 dernières années de sa vie.
Une forêt primaire, comme un écrin, habille les flancs de ce magnifique rocher et abrite une faune et une flore remarquables.
La tradition plaça là aussi, 1 000 ans avant J.-C., le dernier lieu où vécu Maître Jacques, à son retour de la construction du Temple de Salomon, origine du pèlerinage des Compagnons.
Le massif de la Sainte-Baume, c'est aussi une longue crête rocheuse, des garrigues fleuries, des falaises ensoleillées, des chênaies, des pinèdes, de remarquables petites plaines agricoles, de nombreux cours d'eaux qui s'étirent sur une trentaine de communes.

L’Écomusée de la Sainte-Baume, créé en 1994, est l’interface entre ce site et la population curieuse de découvrir ces richesses et ces mystères.
Une de ses premières missions : protéger ces patrimoines exceptionnels.
Son conseil d’administration et son conseil scientifique œuvrent au classement du massif et à la création d’un Parc Naturel Régional.
Afin de faire découvrir ce site d’exception : scolaires, groupes de jeunes et d'adultes sont accueillis au travers de visites guidées dans la Sainte-Baume et ses environs, sur le sentier ethnobotanique de Terre Noire.
L'Écomusée anime aussi des ateliers, des journées et des repas à thème, il organise également des conférences et des expositions des repas à thème. La création est en filigrane de son activité : expositions, vidéogrammes, publications.
Ses collections diversifiées témoignent d’un riche passé : métiers anciens, objets domestiques, cartes postales, tradition magdaléenne, Compagnonnage…
Il est adhérent à la Fédération des Écomusées et Musées de Société.

Depuis son départ du bâtiment Nazareth, tout en développant de nouveaux partenariats, l'écomusée est à la recherche de locaux d'exposition et de moyens financiers complémentaires afin de faire davantage connaître et protéger ces lieux exceptionnels…

  •